Nuno Oliveira

1925 – 1989

Son équitation était vivante, moderne, ses chevaux vibrants, brillants, légers et actifs. La recherche de l’équilibre du cheval dans l’énergie et l’impulsion, la décontraction, la légèreté des aides, voilà ce qui caractérise l’équitation de Nuno Oliveira que Dany Lahaye s’attache aujourd’hui à transmettre

Sa philosophie équestre :

« Je demande aux cavaliers qui me lisent et qui dressent leurs chevaux, de regarder leur monture quand ils mettent pied à terre après une séance de travail, de contempler son œil, et de faire un examen de conscience, pour se demander s’ils ont bien agi envers cet extraordinaire être vivant, ce compagnon adorable : le cheval. »

Si cette phrase résume bien le rapport de Nuno Oliveira aux chevaux et à l’équitation, notamment pour ceux qui ont eu la chance de le connaître, il ne faut pas oublier qu’elle s’appuyait sur une connaissance très approfondie de la technique et des chevaux. Sa sensibilité d’artiste à fleur de peau lui conférait un tact hors du commun qui lui a permis de pratiquer l’équitation comme un art. Il ressentait ses chevaux aussi bien dans leur capacité physique que dans leur mental.

A tout moment, il savait apprécier ce qu’il est possible de demander à un cheval, une des clefs d’un dressage bien mené. Son respect et son amour pour les chevaux étaient sans bornes.

« L’art, c’est la sublimation de la technique par l’amour. L’amour, afin qu’après la mort du cheval, vous ayez gardé en votre cœur le souvenir de cette entente, de ces sensations qui ont quand même élevé votre esprit au-dessus des misères d’une vie humaine. »

L’équitation que pratiquait Nuno Oliveira convient à tous les types de chevaux, permettant aux chevaux ainsi dressés d’accéder à toutes les disciplines, le dressage, l’obstacle ou encore la tauromachie.
Héritée des grands maîtres de l’âge d’or de l’équitation, elle est éminemment moderne, il l’a transmise à de nombreux élèves à travers le monde.

Elle repose sur les principes de base de l’équitation de tradition française, associant dès le début du dressage du cheval, la recherche de la légèreté et de l’équilibre dans la plus grande impulsion. Les chevaux sont ainsi mis, dans la décontraction, par une gymnastique appropriée visant la flexibilité de leurs articulations, selon une méthodologie raisonnée.

Hommage à mon maître Nuno Oliveira



© 2018 Dany Lahaye - Dressage classique - l'héritage de Nuno Oliveira. All Rights Reserved.